Première visite ? Inscription Connexion | aide
Vous avez 0 nouveaux mails
logo camoo Actualités
Cameroun: La présidence de Donald TRUMP préoccupe l'Université de Dschang !
image info

« Donald TRUMP à la présidence américaine: essai d'analyse des nouveaux rapports culturels   économiques et politiques entre les Etats-Unis, l'Afrique et le Cameroun » est le thème retenu pour cette table-ronde qui va débuter à 10 h ce 16 décembre dans la salle des conférences et des spectacles du campus de l'Université  de Dschang. Selon le programme élaboré par la cellule des débats et des conférences du rectorat, les membres de la communauté universitaire et estudiantine vont plancher  sur plusieurs sous thèmes à savoir, la politique africaine des États-Unis, les   échanges économico-culturels  entre les Etats-Unis et l’Afrique. Pour ces joutes intellectuelles, seront sous les feux de la rampe pour une analyse profonde des thèmes sus évoqués  le Pr. Joseph KEUTCHEU , le Pr. Robert FOTSING , le Pr. Désiré AVOM et bien d’autres universitaires venant de plusieurs horizons.
Cette conférence à l’initiative du Pr TSAFACK-NANFOSSO (recteur de l’UDS),

 

s'inscrit dans le cadre d'un programme des « grandes conférences » que tiennent les officiels de cette institution. L'idée est de rassembler les membres de la communauté universitaire et estudiantine autour des sujets de haute portée pour le Cameroun. 
Et la raison d'être de cette autre conférence sur la présidence de Donald TRUMP, quarante cinquième président des États-Unis est évidente ; aux dires de certaines sources  « L'homme qui prendra la suite de Barack OBAMA  fait preuve d’un désintérêt et d’une méconnaissance sur les grands enjeux du continent ». Au cours de sa campagne électorale aux accents ultraprotectionnistes, Donald TRUMP n’a évoqué qu’à de très rares occasions le continent africain, ou en des termes très caricaturaux et maladroits. Et l'on redoute que l'aide au développement  de  l'Afrique qui sous la présidence d'OBAMA est passé de 5 milliards de dollars en 2007 à 8,5 milliards de dollars par an aujourd’hui, dégringole brusquement au grand malheur de l'Afrique toute entière. 
Dans le cadre de ce même concept, l'Université de Dschang a organisé, il n'y a pas  longtemps, une assise pour faire un plein feu sur les mouvements sécessionnistes qui ont cours dans les régions anglophones du Cameroun. Les cadres se disent résolus à perpétuer cette désormais tradition pour un maintien en éveil collectif de leurs pensionn

 hmob

Donnez une note à cette news
Envoyer votre commentaire
Publie comme
0 Commentaires
Les plus anciens | Les plus récents | Les plus appreciés | Plus commentés
Envoyer votre commentaire