Première visite ? Inscription Connexion | aide
Vous avez 0 nouveaux mails
logo camoo Actualités
C'est parti pour les Jeux universitaires 2015
image info

La flamme des Jeux universitaires brûle depuis dimanche sur le campus de Ngoa-et-Kellé. Elle a été allumée hier, en présence du ministre de l’Enseignement supérieur, le Pr. Jacques Fame Ndongo, qui a donné le coup d’envoi de la 18e édition des jeux universitaires. Compétition qu’accueille l’université de Yaoundé I, pour la quatrième fois après les éditions de 1998, 2003 et 2009.
Placés sur le thème, « Sursaut patriotique pour la croissance et l’intégrité territoriale », les Jeux, selon le Pr. Jacques Fame Ndongo, se déroulent dans un contexte national marqué par des relents de belligérances dans la partie septentrionale du pays, à travers les exactions du groupe terroriste Boko Haram. D’où la thématique choisie cette année. Socle de la promotion des valeurs olympiques, du culte de l’effort individuel et collectif, ce désormais temps fort de la vie universitaire veut apporter aujourd’hui sa contribution à la consolidation de l’unité nationale, par la sensibilisation et la mobilisation de la jeunesse au respect des valeurs républicaines pour l’émergence du Cameroun.
Sur le plan sportif, environ 4500 athlètes issus des 19 institutions universitaires vont concourir dans les différentes épreuves. Ces chiffres, toujours plus importants, traduisent, selon les organisateurs, l’importance que prennent les Jeux universitaires année après année. Les différents orateurs ont appelé les compétiteurs à rester en phase avec la thématique des jeux et à prendre en exemples, les jeunes soldats qui veillent à la préservation de l’intégrité territoriale. Ils devront aussi préserver l’éthique sportive et éviter la tricherie, le dopage et le tourisme sexuel, fléaux contre lesquels le Minesup les a mis en garde. A contrario, à travers leurs performances, les participants devront essayer de faire aussi bien que les athlètes Germaine Abessolo Bivina de l’université de Yaoundé II-Soa et Marcel Mayack II, meilleurs athlètes de l’édition précédente.
Ces derniers ont en outre valablement représentés le Cameroun à la 7e édition des jeux de la Fédération africaine du sport universitaire en juillet 2014 à Naïrobi (Kenya), en remportant cinq médailles dont une en or, trois en argent et une en bronze. La lutte féminine, innovation de cette édition sera particulièrement suivie. Quinze universités ont inscrit des sportives à ces épreuves, selon la Fédération nationale du sport universitaire. Lors du match d’ouverture en football, l’établissement hôte, l’université de Yaoundé I, a donné le ton en dominant l’université catholique d’Afrique centrale (2-1), après avoir été pourtant menée et dominée en début de partie.

 

Source: Cameroun Tribune
Donnez une note à cette news
Envoyer votre commentaire
Publie comme
0 Commentaires
Les plus anciens | Les plus récents | Les plus appreciés | Plus commentés
Envoyer votre commentaire