Première visite ? Inscription Connexion | aide
Vous avez 0 nouveaux mails
logo camoo Actualités
LES ORIGINES DES MALADIES ET PANDEMIES EN AFRIQUE TEL QUE LE SIDA, LA GRIPPE AVIAIRE ET L’EBOLA.
image info

 

Dieu s’étant rendu compte que le monde était en perdition créa la Tome broadcasting corporation.

Compatriotes, étrangers, sacrés auditeurs après plusieurs jours de chevauchées sans tambours ni trompettes, gloire au plus haut des cieux, le jour des vérités tant attendu est enfin arrivé.

Scotchez à vos récepteurs à l’écoute de la TBC FM 93.0 de la montée des sœurs de biyem-Assi, bienvenue à DLM.

DLM est une émission hebdomadaire qui donne des insomnies et dérange à longueur des journées, voire toute la vie des fautifs supposés ou réels.

En plusieurs milliers de secondes, ici et maintenant DLM laisser crépiter dans votre esprits et ce grâce à vos précieuses oreilles, une abondante pluie d’informations apparemment abracadabrantes, ensorcelantes, tétanissantes parfois énervantes, révoltantes, mais demeurant toujours et toujours édifiantes.

Ministre de la communication, à l’époque, alors qu’il s’apprêtait à ouvrir le ciel médiatique camerounais dans le domaine, de l’audiovisuel, des ennemis du développement endogène, ou mieux du développement par nous mènes étaient montés au créneau  pour tenter de l’en dissuader. Extrait des phrases lancées au ministre à l’époque : « le Cameroun n’est pas nature pour libéraliser le passage audiovisuel, avec les radios et les télévisions on reverse facilement le régime, vous risquez en porter la responsabilité Mr le ministre. Les balbutiements des journalistes et animateurs risquent être préjudiciables à la nation toute entière » Jacques FAME NDONGO, puisqu’il s’agit de lui avait rétorqué à ses interlocuteurs que le développement du Cameroun resterait un leurre, si l’on ne prenait pas en compte, les hésitations, les atermoiements, et les balbutiements inhérents à tout processus de développent ». Pour devenir grand, après la gestation l’enfant ne peu s’assoir, ni marcher : il doit être porté ou à défaut déposer dans son berceau. Le bébé entame son indépendance, le jour qu’il s’assoir et tombe puis réussit à s’assoir, le jour où il tente en vain de ramper puis finalement réussit à se lever ; le jour qu’il tente en vain de lire puis finalement réussit à lire, le jour qu’il a de la peine à retenir puis finalement réussit a retenir ; le jour ou il a peur puis finalement réussit à vaincre la peur. Le jour qu’il cherche en vain puis finalement réussit à trouver.

Face à la menace des puissances occidentales, les africains en général, et les camerounais en particulier, doivent encourager l’éclosion des génies.

Face à la menace occidentale, l’état du Cameroun, doit cesser de jeter en prison les Camerounais sous le prétexte qu’ils ont fabriqué des armes mais les intégrer dans l’armée, mettre à leur disposition un budget pour leur permettre de ravitailler notre armée en armes. Cela nous permettrait d’amorcer notre indépendance militaire vis-à-vis des vendeurs d’armes occidentaux, qui pour nous contraindre à l’achat des armes créent des guerres en Afrique. Il faut impérativement s’affranchir sur le plan. Sur le plan militaire des occidentaux, les pays comme la chine, l’inde et le brésil l’ont fait. Nous pouvons nous aussi le faire.

Face à la menace des puissances occidentales, les africains en générale et les camerounais en particulier, doivent cesser de vouer aux gémonies leur compatriotes. Guérisseurs traditionnels, chercheurs dans le domaine de la pharmacopée.

      En vouant aux gémonies nos propres valeurs médicales, pour faire l’apologie, et célébrer les produits pharmaceutiques occidentaux, c’est encourager l’extermination des peuple africains par le biais des virus du sida Ebola, de la grippe aviaire. Interdire aux guérisseurs traditionnels et aux chercheurs camerounais par le biais des médias qu’ils ont l’expertise dans telle ou telle maladie c’est rouler pour les occidentaux. A voter une loi pousser le conseil national de la communication, à s’en prendre aux organes de presse sous le prétexte qu’ils font la promotion des camerounais qui cherchent, balbutient puis trouve dans le domaine de la santé, c’est rouler pour les occidentaux. Les armes de destructions massives tel que le sida, l’Ebola, la grippe aviaire sont fabriquées par les occidentaux tels que je vais vous le prouver dans quelques instants. Les ministères de santé publique en Afrique doivent cesser d’être des caisses de résonnances des produits pharmaceutiques français  pour les francophones, anglais pour les anglophones brefs des produits pharmaceutiques européens. Réveillez, le ministre camerounais de la santé de son sommeil, demandez-lui de vous citer 10 malades parfaitement soigner par les camerounais, il ne vous répondra pas. Demandez-lui de vous citer 10 noms de guérisseurs et de chercheurs camerounais qui excellent dans le domaine de la pharmacopée. Il va vous répondre qu’il ne traite pas avec les charlatans. Demander lui de vous citer dix médicaments français et leur domaine d’application, à l’image d’un récital cite, il vous citera au moins 100 noms et leurs domaines d’applications.

Le camerounais veut s’essayer dans la guérison du sida, il est hué et combattu par une loi. Le camerounais veut s’essayer dans la guérison du sida, c’est dans nos propres hôpitaux qu’il est en garde contre les médicaments que «les charlatans» leur propose dans les quartiers, dans les hôpitaux, le seul message véhiculé sur le sida est qu’il est inguérissable. Il est à la seule prise des antirétroviraux à vie.

Le camerounais qui se dire qu’il éradique, le virus d’Ebola dans un média, est hué et voué aux gémonies par les camerounais. Idem pour le cancer, l’hépatite et autre maladies dites incurables par les occidentaux.

Si en informatique, les occidentaux créent des virus et proposent en vente l’antivirus pour s’enrichir, ne perdons pas de vus qu’il en est de même pour les virus du sida, Ebola, de la grippe aviaire. Par ces virus, ils nous tuent massivement, s’enrichissent et nous tiennent en indépendance en nous livrant les antirétroviraux.

Dans son livre intitulé : la guerre des virus sida et Ebola. Naturel, accidentel ou intentionnel, le DR LEONARD G HOROWITZ née en 1962 prouve par des preuves irréfutables que le virus du sida à été fabriqué en laboratoire par des américains pour retarder l’expansion démographique des populations noirs. Il est soutenu fortement par le Dr Boyd Ed Graves Américain d’origine lui aussi né le 7 juillet 1952 retrouvé mort le 18juin 2009 après qu’il ait publié dans son livre intitulé «STATE ORIGIN : THE EVIDENCE OF LABORATORY BIRTH OF AIDS »5000 pages des congres déclassifiés qui montrent que ce sont des documents originaux. S’agissant de l’histoire du développement du sida voici quelques extraits de son livre : « la véritable histoire de l’origine du sida peut être retracée tout au long du 20ème siècle en commençant par 1878. Le 29 avril de cette année les états unis ont adopté une « loi fédérale de quarantaine »

Les états unis ont fait un effort significatif pour enquêter sur les « causes » des épidémies. En 1887 l’effort a été renforcé grâce au « laboratoire d’hygiène » ce laboratoire était dirigé par le Dr joseph J. KIMYOUN, un raciste pur et dur, qui servait l’idéologie eugéniste.

Deux ans plus tard, en 1889, nous avons pu identifier les « mycoplasmes » un agent transmissible, qui est maintenant considéré comme étant le cœur des maladies humaines, y compris le sida.

En 1898, nous savions que nous pourrions utiliser les mycoplasmes pour provoquer des épidémies, par ce que nous étions en mesure de le faire chez les bovins et les plans de tabac.

En 1918, le virus de la grippe tue des millions de gens sans crier gare. C’était un virus de la grippe modifié avec un mycoplasme aviaire pour laquelle les primates humains n’avaient aucune «immunité acquise »

En 1921, le théoricien de l’eugénisme Bertrand Russel, soutient publiquement la nécessité d’organiser des « fléaux » contre la population noire.

En 1931, des tests sont faits secrètement sur les afro-américains et nous expérimentons le sida sur les moutons.

En 1935 nous apprenons que l’on pourrait cristalliser le mycoplasme du tabac et qu’il resterait infectieux.

En 1943, nous commençons notre programme de guerre biologique. Peu de temps après, nous étudions les mycoplasmes chez les humains de la nouvelle guinée.

En 1949, le Dr BJORN SIGURDSSON isole le virus VISNA. VINA a été créé par l’homme et partage une partie de l’ADN du VIH.

En 1957, le futur président américain GERAND FORD un franc-maçon du 33ème degré, autant dire un sataniste pur et dur contrairement au franc-maçon de premier degrés et quelques autre donnent au pentagone la permission de déployer des gens biologiques pathogènes.

En 1964, l’académie Natural des sciences a lancé un assaut à grande échelle sur l’Afrique, la CIA accepte son programme secret d’inoculation.

En 1969, 18 juillet, FORT DIETRICK informe des scientifiques dans le monde et le pentagone demande davantage d’argent, ils savent qu’ils peuvent fabriquer le sida. La note de service secret sur le «surpeuplement » de Nixon au congrès marque le début de la chaine d’holocauste du sida.

En juin 1977, le programme spécial virus avait produit 66 000 litre de sida. Le virus du sida était ajouté chers frères et sœurs aux vaccins envoyés en Afrique et à Manhattan aux états unis peuplé majoritairement par la race noire. Grâce à la franchisse d’auteurs tels que le Dr Robert E-LEE, nous apprenons que le laboratoire de mycoplasmes de stanford publie un des premiers rapports incluant le terme sida dans son titre « infections virales chez l’homme associées au syndrome d’immunodéficience acquise » le compte rendu n°8 page 104-106 prouve que le Dr Robert gallo travaillait secrètement sur le développement  du virus avec le plein appui du secteur du gouvernement américain qui cherchait à tuer ses concitoyens de race noire.

 En 1972, les états unis et l’union soviétique signent un accord biologique qui signe l’arrêt de mort de 1972 pour la collaboration et la coopération dans le développement d’agents biologiques offensifs fait toujours partie de la politique des états unis.

En 1974, HENRY KISSINGER franc maçon de 33ème degré produit son NSSM-200 (plan américain de lutte contre la surpopulation. Il est le seul sujet de discussion lors de la Bucarest en Roumanie. Les hommes de l’ombre avaient gagné, tout le monde était d’accord pour secrètement abattre la population Africaine.

En 1976, les états unis produisent le compte vendu n°13 du programme « spécial virus », le rapport  prouve l’existence d’accords international.

En 1977, le Dr Robert Gallo et les scientifiques se réunissent pour discuter de la prolifération de 66 000 litre de sida. Ils intègrent le sida dans le vaccin de la variole pour l’Afrique et le vaccin expérimental de l’hépatite B pour Manhattan. D’après les auteurs JUNE GOODFIELD et Alan cant well, le lot n°751 a été administré à new York à des milliers de personnes innocentes.

Le sigle MK- Naomi est le nom de code prévu pour désigner le développement du sida. La partie MK est les initiales des deux co-auteurs du virus du sida Robert Manaker et PAUL KOTIN. La partie « NAOMI »signifie « les noires ne sont que des individus temporaires » (negroes are only momentary individual).

L’origine du sida est aussi à l’origine de presque tous les virus du cancer qui existent. Le lymphome, la leucémie et le sida sont une petite partie d’une longue liste de maladies crées par l’homme. Ces cancers ont été développés dans un endroit appelé FORT DIETRICCH, Maryland, états unis, dans une installation de l’année.

L’organisation mondiale de la santé est dirigée par l’ONU.

L’OMS répercute les plans du nouvel ordre mondial sur les peuples. Les vaccinations de masse, les pénuries alimentaires les prédictions de pandémies.

  Si vous n’êtes pas au courant du but de l’ONU, l’ATAN, l’OMS, l’AMA (American médical association), faites des recherches.

L’AMA a été créée pour stopper les établissements d’enseignement de santé alternatifs aux états unis et pour faire en sorte qu’il ne soit  possible de se former que dans les universités. C’est pourquoi la plupart des médecins ne connaissent pas les  bienfaits de l’oxygène et la vraie santé et par conséquent ne connaissent pas grand-chose comme remèdes.

Nous avons été tellement endocrines à penser que notre santé est si complexe, et avons appris qu’il n’y a pas de remède de fond pour la maladie, mais la vérité est que la maladie humaine est soignable facilement, la toxicité externe et le cancer crée par l’homme est une autre chose, mais là encore il existe des remèdes avec une variété d’options, qui sont tenue à l’écart du peuple par la mafia médicale aux commandes car un malade guérie est un client perdu.

L’épidémie d’Ebola a fait 2097 morts sur 3944 cas confirmés, selon l’OMS. Ce nouveau bilan ne concerne que les trois pays les plus touchés.

S’agissant du virus d’Ebola à l’image de l’éternel, le dieu créateur médecins sans frontière affirme que l’épidémie va sévir au moins pendant six mois.  

L’OMS s’attend à terme à plus de 20.000 cas.

S’agissant des virus d’Ebola voici un message diffusé au sein de l’opinion publique pour dissuader tous eux qui font recourt aux guérisseurs en siéra Léone serait à l’origine de l’épidémie.

L’épidémie d’Ebola menace la sécurité alimentaire en Afrique de l’ouest.

Le monde est en train de perdre la « bataille » contre Ebola s’alarme.

L’ONG médecins sans frontières 450 millions d’euros nécessaires pour enrayer l’épidémie selon l’ONU. Ebola : l’OMS liste huit traitements et deux vaccins à développer. Ebola : l’Europe débloque 40 millions d’euros pour aider les pays d’Afrique de l’ouest. Rappelons que les 140 millions d’euros sont versé en dons de médicaments remboursables avec intérêt en numéraire par les états.

Le sida, l’Ebola, le cancer, le BOKO Haram sont des armes de destructions et de dépeuplement massifs mises sur pied par des occidentaux pour nasaliser, assujettir, appauvrir et perpétrer leur hégémonies sur la race noire.

De ce qui précède marquons un temps d’arrêt et revenons pour des questions pour susciter le débat.

(GENERIQUE)

A présent que vous êtes au courant de tout ce qui se passe. Vous savez désormais, que ce sont eux qui ont fabriqué le virus du sida pour nous dépeupler et s’enrichir sur notre dos en nous vendant les antirétroviraux. A présent  que vous êtes au courant que pour certaines maladies il est hors de question d’envisager des manœuvres pour votre guérison complète. « Car un malade guérie c’est un client de perdu »

A présent que vous savez que la grippe aviaire qui désigne différentes formes du virus de la grippe infectant les oiseaux sauvages et domestiques est une fabrication des occidentaux pour s’enrichir sur notre dos.

A présent que vous savez que Boko Haram est une construction occidentale pour détruire nos acquis, nous ramener au sous-développement, prétexter des secours pour exploiter nos richesses comme cela se passe en Centrafrique, et s’enrichir en vendant les armes,

-      Devons-nous combattre es camerounais qui ont la formule de la fabrication des armes ?

-      Devons-nous combattre nos guérisseurs qui sur la base des plantes naturelles, non toxiques nous proposent des médicaments contre le VIH/sida, l’hépatite B et C, le cancer ?

-      Doit-on combattre l’expression des guérisseurs et des chercheurs camerounais dans les médias ?

-      Si les occidentaux bénéficient déjà d’une large publicité de leur médicaments et laboratoire pharmaceutique à travers nos offres de formation médicale. Si les notre qui ne sont pas évoqués au cours des formations médicales ne sont pas exposés par les médias, comment feront nous pour nous affranchir de la colonisation scientifique impulsé par l’implémentation des virus fabriqués en laboratoire sur la race noire.

Nos guérisseurs traditionnels, nos chercheurs font à 95% de la médecine alternative, une médecine très combattue par la super mafia internationale. Que cache la guerre acharnée contre les guérisseurs traditionnels dans les médias ?

Jacques FAME NDONGO ministre de la communication a laissé les médias audiovisuels balbutiés, aujourd’hui plusieurs d’entre eux sont professionnels et suscitent l’admiration de tous.

Si nous combattons nos guérisseurs et chercheur en sanctionnant les médias sous le prétexte, qu’ils sont des charlatans, des balbutiants sortiront nous un jour  des griffes des prédateurs occidentaux, qui nous tuent à travers les virus fabriqués et nous proposent des traitements à vie pour s’enrichir à perpétuité ?

Devons-nous nous ouvrir aux campagnes de vaccination.

Ils arment les séléka, et les Djihadist, les agamis, les Boko Haram, envoient à travers les vaccins le virus du sida, d’Ebola, d’hépatite B et C, des lymphomes et autre propagations de cancers. Face à la menace d’extermination devons-nous combattre nos valeurs ?

Malmenée par le VIH/sida, l’hépatite B et C, la tuberculose, le cancer, malmenée par un Boko Haram muet qui ne dit pas pourquoi il tue, détruit et pille, DCM plus déterminée que jamais à se soigner définitivement et à se libérer du joug occidental, se contentera désormais des potions offertes par le guérisseur, voyant Bouba, Aladji et de armes fabriquées par MICHEL DEFFO pour sa défense. Il faut rompre la coopération militaire, et médicale avec les occidentaux

    

 

 

 

 

 

Source: tbc group
Donnez une note à cette news
Envoyer votre commentaire
Publie comme
0 Commentaires
Les plus anciens | Les plus récents | Les plus appreciés | Plus commentés
Envoyer votre commentaire