Première visite ? Inscription Connexion | aide
Vous avez 0 nouveaux mails
logo camoo Actualités
Bangangté, commune pilote du projet sur le retour des experts camerounais d’Allemagne
image info

Une convention de partenariat a été signée le 13 août, par Célestine Ketcha Courtès et Ulrike Maenner, respectivement maire de la commune de Bangangté et directrice résidente du Bureau régional de la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (Giz) à Yaoundé.


«Bangangté est une commune dynamique, à la quête des opportunités axées sur l’amélioration des conditions de vie des populations. Et elle réunit les conditions requises pour bénéficier de ce programme». Ces propos justifiant le choix de l’entité locale de Bangangté pour le lancement du «Programme migration pour le développement» (Pmd) sont de Didier Djoumessi, coordonateur du projet au Cameroun.


En effet, dans le cadre de la matérialisation du Pmd, la commune de Bangangté est la première collectivité territoriale décentralisée (Ctd) à sceller pareil partenariat avec la Giz, promotrice dudit programme. À travers cette plateforme socioéconomique, la commune lauréate du Prix de l’Excellence des Nations unies pour le Service public 2014 va bénéficier d’une expertise susceptible de résoudre de manière durable les besoins vitaux des populations de la ville du chef-lieu du département du Ndé (région de l’Ouest). Josiane Joëlle Kamaleu, titulaire d’un Master II en génie économie, est l’experte retenue pour faire partie des effectifs du personnel technique de la commune. Cette dernière apportera son expertise dans les secteurs névralgiques, notamment «le recouvrement des ressources propres de la commune (la fiscalité locale) et la gestion de l’eau».


D’après les signataires, cet accord de partenariat a pour principal objectif de promouvoir le recrutement d’experts camerounais de retour en Allemagne, à travers notamment «des subventions salariales et pour les stages, l’équipement du poste de travail de l’expert du Centre pour la Migration internationale et le développement (Cim) une fois recruté, le rapprochement des offres d’emploi et le paiement des frais de transport, la facilitation de contacts en Allemagne et au Cameroun sur la conception et la gestion des projets, des subventions pouvant représenter 50 u coût des projets à réalisés et une assistance sur place au Cameroun».


L’expertise de la diaspora comme levier du développement.
D’après le coordonateur (fils du pays), le Pmd est un appui aux experts (ingénieurs, médecins et autres domaines scientifiques) camerounais de retour de l’Allemagne «pour contribuer au développement durable du pays». Il s’agit d’un soutien multiforme du gouvernement allemand à la réintégration socioprofessionnelle des diplômés camerounais vivant et/ou travaillant dans la première puissance économique de l’Europe, souhaitant rentrer au bercail. Et Mme Ketcha Courtès de renchérir : «La convention de partenariat signée ce jour avec la Giz est la matérialisation de nos volontés communes de faire de la migration, un levier de développement participatif de notre collectivité territoriale décentralisée». Autrement dit, selon M. Djoumessi, «le Pmd est une plateforme permettant aux partenaires, à l’instar de la commune de Bangangté, de créer un cadre qui puisse faciliter l’implication des experts camerounais d’Allemagne dans le développement du pays, à travers notamment des projets sociaux, la création d’entreprises et l’apport d’une expertise permanente ou temporaire». Visiblement optimiste, Mme Maenner reconnaît que «La convention signée est un partenariat gagnant-gagnant, qui va générer d’énormes bénéfices en faveur du développement local». D’autant plus que chaque année, selon les données de la Giz, environ 700 étudiants camerounais décrochent un diplôme universitaire en Allemagne.


En rappel, le Bureau régional de l'agence de coopération internationale allemande pour le développement (Giz) couvre les cinq pays que sont le Cameroun, le Tchad, la Centrafrique, le Gabon et Sao Tomé et Principe. Et le Pmd, qui fait partie de la trentaine de projets et programmes que conduit la Giz (qui opère au Cameroun depuis plus 45 ans), pilote trois composantes : «l’appui au retour et à l’insertion professionnelle des experts camerounais formés en Allemagne, l’appui financier et technique aux organisations et associations de la diaspora camerounaise d’Allemagne dans le cadre des projets sociaux au Cameroun et l’appui technique à la création et au développement des entreprises des Camerounais formés en Allemagne. Compte tenu des nombreuses opportunités (ressources humaines qualifiées, notamment) présentées par le Pmd, la présidente du Réseau des femmes élues locales d’Afrique, section du Cameroun (Refela-Cam) a souhaité que ce projet soit élargi et matérialisé dans les autres Ctd du territoire national. Un programme qui compte, à terme, pallier le problème de la fuite des cerveaux en Afrique en général et au Cameroun en particulier.

 

 

 

Source: JetCamer
Donnez une note à cette news
Envoyer votre commentaire
Publie comme
1 Commentaires
Les plus anciens | Les plus récents | Les plus appreciés | Plus commentés
Nganguem il y a 3 années signaler un abus
00
victor nganguem chef d'entreprise/propriétaire
Envoyer votre commentaire