Première visite ? Inscription Connexion | aide
Vous avez 0 nouveaux mails
logo camoo Actualités
Santé: Le tabac tue environ 66 000 personnes chaque année au Cameroun
image info


Le Cameroun enregistre environ 66 000 décès chaque année du fait du tabagisme. Ces statistiques du ministère de la Santé publique, reprises par la Fondation camerounaise des consommateurs donnent des frissons. Pour endiguer le phénomène, cette organisation est descendue dans la rue à Douala pour passer un message en guise de sensibilisation, à l’occasion de la Journée mondiale sans tabac, le 31 mai 2016.

Selon La Nouvelle Expression en kiosque mercredi 1er juin 2016, les membres de cette organisation ont brandi des pancartes, véhiculant des messages du genre: «stop au tabac»; «le tabagisme tue». «Nous voulons sensibiliser le public et surtout attirer l’attention du Gouvernement camerounais sur la vente en détail du tabac. Il faudrait que cela cesse. Nous demandons aussi l’interdiction des publicités y relatives», a déclaré Alphonse Ayissi Abena, le Président de la Fondation Camerounaise des Consommateurs.

Ce dernier plaide pour que «les zones qui accueillent du grand monde comme les bars, les discothèques, les snacks, doivent toutes être des zones non-fumeurs de sorte à protéger les Camerounais et la jeunesse». Il rappelle que le tabac conduit à la malnutrition des populations, la mort prématurée, à la hausse des dépenses sanitaires, à la déstabilisation des ménages.

Considérant l’importante menace que représente la consommation du tabac sur la santé du fumeur et de celle de son entourage, et conformément à la loi-cadre N°012 du 6 mai 2011 portant protection du consommateur au Cameroun, la Fondation Camerounaise des Consommateurs exhorte le Gouvernement à prendre toutes les mesures contraignantes pour garantir le respect de la loi sur la publicité et la création des centres de sevrage tabagique, indique La Nouvelle Expression.

La Fondation plaide également pour l’instauration des paquets de cigarettes «neutres» (sans logo, de couleur unique); l’augmentation des taxes sur le tabac et les produits de tabac (taxation à 75% comme produit toxique).

Créée en janvier 2016, la Fondation camerounaise des consommateurs dit vouloir faire un plaidoyer en faveur des consommateurs. «Nous profitons de la journée mondiale sans tabac pour véhiculer un message d’éveil citoyen, de sécurité, car on a besoin des Camerounais en santé et forts pour bâtir cette République», indiquent ses responsables.

 

Source: Cameroon-Info.Net
Donnez une note à cette news
Envoyer votre commentaire
Publie comme
0 Commentaires
Les plus anciens | Les plus récents | Les plus appreciés | Plus commentés
Envoyer votre commentaire