Première visite ? Inscription Connexion | aide
Vous avez 0 nouveaux mails
logo camoo Actualités
NKOLMEYOS1 : UNE ECOLE PAYSANNE POUR UNE CACAO-CULTURE MODERNE ET UN CAMEROUN DEVELOPPE
image info

L’initiative d’une école paysanne a Nkol-méyos1 est  né en février 2015 du docteur Alice Ngah Ateba Salomé dans l’optique de donner une couleur nouvelle à la cacao-culture  camerounaise qui représente l’une des sources économique importante de notre pays. 

Cette initiative saluée par les acteurs de la culture du cacao  leurs a permis de nouveaux espoirs sur la culture cacaoyère en un an de formations accordé par le MINADER, qui a mis à leur disposition des moyens adéquats pour mieux garnir ces enseignements. En présence du coordonnateur national, Mme Calixte Ngah facilitatrice dit avoir une joie immense d’arriver au bout de cette mission « en un an seulement nous avons conquis 5 villages et nous comptons 32 membres réguliers. Cela veut dire que notre école est une école d’intégration. »  Le président de cette association paysanne reconnais que les enseignement reçus  au cour de cette formation favorisent les bonnes pratiques de productivités « nous pouvons le démontrer par notre champs école  nous avons commencé à récolter 4 sacs de cacao dans ce champ école mais cette année, nous avons récolter10 sacs grâce aux pratiques réglementaires de productions et de conservations post-récolte.  Celle-ci nous profite également dans la mesure où nous connaissons désormais que l’environnement est digne de préservation et que notre sécurité en dépend. » Les ovations qui répondent à ce discours exprimes la satisfaction des paysans.

Le coordonnateur national quant à lui, «  les champs écoles est un moyen adopter par l’état afin d’améliorer la qualité technique de production de cacao pour combattre la décote de nos fèves d’or agricole, qui économiquement nous affectes tous. Ainsi, que chacun de nous joue son rôle  car en 2020 nous projetons la certification de tout le cacao camerounais alors je souhaite que nous soyons le fer de lance de notre cacao-culture. » la cérémonie prend terme par les mots de remerciements et de satisfactions de la fondatrice qui n’a pas manqué à remercier le MINADER pour son accompagnement.

Cette dernière par ses différente initiative a toujours su redoré le blason d’une philosophie économiquement positive pour le bien être du Cameroun.

Hulerie marcel Onana

Donnez une note à cette news
Envoyer votre commentaire
Publie comme
0 Commentaires
Les plus anciens | Les plus récents | Les plus appreciés | Plus commentés
Envoyer votre commentaire